dimanche 13 juillet 2014

Back to school

A mon âge !!!!! Et bien, oui, j'en suis fier, je suis retourné à l'école !!!!  Attention ; pas n'importe laquelle, une dure, une vraie .... une école britannique !!! Une école de speedway  !!!!
 
Dès le début, le ton était donné :
Un prof qui sait, des élèves qui écoutent, une école, une vraie, une dure !
Après la théorie, la pratique : bon sang ! ça ressemble vraiment à rien de connu !
En fait c'est plus dur que ça n'en a l'air !
Ca vient ! C'est pas régulier, mais ça vient !
L'air de rien c'est crevant
En fait on s'est tout le temps bien marré
Merci à mes potes de m'avoir accompagné et d'avoir rendu ça possible. Mention spéciale à Denis Boussard qui est venu avec nous juste pour prendre ces superbes photos.
 
 
 

mardi 1 juillet 2014

Back to the roots

Grace à mon pote Hervé et en attendant que mon projet perso se matérialise, j'ai pu regouter aux joies du dragster lors du dernier café racer à Montlhéry.

Team manager ; c'est bien,  mais vivement que j'ai mon Jawa pour mettre tout ce petit monde au piquet !!!!

lundi 23 juin 2014

Café Racer à Monthléry

Grand beau, organisation nickel, bons potes et belles motos. Rien que du bon temps !
 

Manquait juste une légère touche féminine, mais bon !

lundi 9 juin 2014

Le stress de la course ....

... était palpable au dernier enduro de Champagnat,(Creuse)  toujours aussi superbement organisé par les I-rondelles.

Le team "d'usine" Triumph était au grand complet :
Avouez que ça jette !
 
Là on sent la tension monter à un niveau presque insoutenable:

 Du lourd, du sérieux, du pro  jusque dans le débriefing !

Bref, un grand week end comme je les aime !
 
 
 

lundi 2 juin 2014

Voyage fantatique : On a gouté aux délices de Capoue

Aaahhhh !!! L'Angleterre et sa gastronomie insoupçonnée !!! A force d'errer dans la verte Albion, on a eu faim ! Et là où on était : rien ! Même pas un pub, tant on était éloigné du moindre hameau ! Heureusement il nous restait  ce que ces grands malins de britons ont su développer ; la cabane à frites sur le bord de la nationale perdue !
Sauf que ça ferme tôt, que c'était fermé mais que dans celle là,  le mec a eu la gentillesse de rouvrir sa porte et ses congélos.
Ouf, sauvés !
 
Quoique ?
En fait, si on en croit cette expérience, tout ce qu'on dit sur la bouffe britannique ; c'est vrai !
Heureusement, il faisait beau, comme quoi tous les clichés ne sont pas vrais.
 
 
 

lundi 26 mai 2014

Voyage fantastique : On a ouvert la caverne d'Ali Baba

Au milieu de rien, mon ami Julian Wigg nous a guidé jusqu'à un charmant cottage, so british, avec la collection de théière, les fenêtres en vitraux, les napperons et tout et tout. Devant ; un étonnant personnage qui nous a accueilli avec chaleur et nous a guidé jusqu'au fond du jardin dans son univers à lui, perso, privé ; une incroyable caverne d'Ali Baba, bordélique et poussiéreuse juste comme il  faut, un bazar dédié au speedway, aux anciennes marques d'huile et d'essence et à tout un tas d'autres trucs motocyclistes plus ou moins catégorisables !
On s'est ébloui devant tout ! On a fait le tour dix fois tellement il y avait de trucs incroyables à découvrir !
 
Partout un vrai fouilli, mais avec toujours des détails merveilleux :
 
Bref, on s'est réjoui, on s'est régalé, on a passé un super moment !
 

 

lundi 19 mai 2014

Voyage fantastique : Dans la grotte du King of the monos

Littéralement "perdu dans la verte Albion", on a fini par trouver l'atelier/garage/abri de jardin de papa Crump, top tuner du mono de speeway ; GM, Jawa, et aussi père et mentor de Jason Crump, 3 fois champion du monde de speedway.
Dedans, des tops monos partout ! Et encore, on n'y est pas passé en présaison, période de pointe pour la prépa des moteurs par cet émigré australien réputé.
Malgré tout l'homme est charmant et n'a pas hésité à ouvrir tout ses tiroirs pour nous montrer ses trésors.
 
Dans cet emballage  anodin, se trouve le summum de la mécanique moto ; un piston de 500 GM (prix de base : 250 £, déjà!), préparé pour ne pas dire mitonné avec un traitement thermique Oerlikon spécial F1, qui le rend tout noir, très anti friction et surtout très cher ; 500£ le bout !!!

En parlant de GM :
Tout simple, tout beau mais aussi très compliqué avant d'en arriver à ce stade. Figurez-vous que GM vend son moteur en pièces, en vrac dans un carton façon "Pire Qu'unporc" et en plus tout y est brut de fonderie. On le croyait pas mais il nous en a ouvert un et on a pu constater de nos yeux! Le contraste entre le puzzle des ébauchés et le moteur fini explique à lui tout seul pourquoi on était vraiment chez le "King of the monos".